JAN KALLENBACH

Maître jan Kallenbach a commencé les arts martiaux en 1956 par le judo à Amsterdam, discipline dans laquelle il se distingue.
En 1958, il continue le judo et le ju-jitsu, et découvre le karaté-do kyokushinkai.  Quelques années plus tard, il devient champion d’Europe de karaté.
Lors d’un séjour au Japon (1967-1968), il s’entraîne sous la direction de différents Maîtres parmi lesquels DONN F DRAEGER en judo, KURODA en iai-do , SHIMIZU en jodo et le célèbre MASUTATSU OYAMA fondateur du karaté-do-kyokushinkai.
Son séjour sera surtout marqué par sa rencontre avec le fondateur du tai ki ken KENICHI SAWAI.
En septembre 1968, il obtient le grade de KYOSHI lors de la visite de KUBO SAITO et KASHIMURA aux Pays-Bas.
.  Le TAI KI KEN est un style issu de la synthèse du yi quan, da cheng quan et qui intègre l’expérience et la réflexion de son créateur sur les arts martiaux.
En 1974, il reçoit chez lui à Amsterdam les 3 futurs KYOSHI du tai ki ken: SATO YOSHIWSHI (gendre de maitre SAWAI), SAWAI AKI et IWAMA NORISAMA.
Parallèlement il reçoit le grade de 7èm DAN de karaté.
En 1999, maitre LI JIANYU lui accorde la licence d’enseignement du yi quan.

JAN KALLENBACH depuis de nombreuses années travaille dur pour introduire le BUDO & le NEICHIA.  Il enseigne la self-défense, le tai chi chuan, le judo & les autres budo au centre de formation des professeurs d’éducation physique d’Amsterdam (A.L.O.). Par ailleurs, il enseigne à un groupe plus restreint de pratiquants assidus le tai ki ken & le yi quan.

Publicités