STAGE GILBERT GRUSS – MARS 2013 [ 3eme partie ]

3./ Travail au sol

Tori jambe gauche en avant attaque chudan mae geri ou chudan mawashi geri. Uke bloque yoko juji uke sur le côté (gedan barai +soto uke). Le bras gauche vient enrouler très rapidement le pied pour venir le coincer dans le coude. La main droite vient en soutien pour maintenir fermement la cheville. En reculant et en effectuant une pression remontante au niveau du mollet, Uke amène son adversaire au sol sans jamais relâcher la tension. Uke vient ensuite passer sa jambe gauche par dessus celle de Tori (le tibia se positionne naturellement dans le creux poplité du genou). En s’écrasant de tout son poids, Uke provoque une immobilisation très douloureuse.

Uke allongé au sol subit une tentative d’étranglement. Face à la force de son adversaire, Il lui est très difficile d’écarter les bras pour se dégager. Il serre simplement ses deux mains et les glisse entre les bras de son agresseur. Après avoir dégagé sa hanche, il vient saisir le poignet gauche de Tori avec la main gauche, tout en appuyant au niveau de l’articulation avec l’autre main. Sa jambe droite passe par dessus l’épaule de Tori et son pied vient se bloquer sous la tête de celui-ci. En poussant avec le pied et en maintenant fermement son bras, il retourne son adversaire dans le sens opposé. Ici, le principe du levier permet une utilisation minimale de la force physique.

Uke allongé sur le dos est frappé par Tori. Uke tente d’abord de bloquer l’attaque avec son bras gauche. Il en profite pour libérer une de ses hanches afin de se positionner sur le côté puis vient passer son bras droit par dessus l’épaule droite de Tori. De son autre main libre, il saisit le poignet de Tori et vient ensuite agripper son propre poignet. En basculant de l’autre côté, il effectue une clé en remontant l’avant bras de celui-ci. Dans le mouvement, la jambe gauche vient enserrer la taille de l’adversaire pour l’immobiliser .

RETOUR PARTIE 1