HEIAN NIDAN

Heian-nidan vous est également présenté dans la page KATAS.

COURS DU 25 SEPTEMBRE 2010

I – Echauffement
  • sautillements sur place
  • sautillements latéraux en garde kamae
  • idem en alternant et en étant pieds joints à chaque changement
  • sur place : talons fesse puis genoux devant
  • travail en kibadachi : effectuer des petites flexions sur les genoux
  • Dans cette position transfert du poids du corps gauche droite
  • ouvrir la jambe sur le côté – droite gauche
  • idem jambe tendue
  • jambe pliée – mawashi geri – ushiro geri – yoko geri
  • accroupi se relever jambes tendues mains au sol
  • idem sur la pointe des pieds mains à plat – se redresser jambes tendues – rapprocher les mains près des pieds – se redresser en déroulant la colonne
  • assouplissement de la nuque
II – Technique
  • préparation jodan uke main droite en reculant la jambe droite sur la pointe de pied– ( travail en souplesse)
  • jodan uke main gauche avec transfert du poids sur le talon
  • gyaku zuki avec enracinement (écrasement ) sur le talon arrière
  • idem à gauche
  • même travail sur la diagonale droite et gauche (penser à l’écartement des jambes)
  • faire le travail au signal jambe droite diagonale
  • jambe gauche diagonale – jambe arrière droite – jambe arrière gauche
  • mise en application avec heian shodan – reprise du cours du 11/09
  • heian shodan en ura – (voir fiche 1)
III – Kata
  • Heian nidan première forme puis ura

En appui sur la jambe gauche jodan uke poing fermé – reculer la jambe gauche et monter le bras droit en jodan shuto uke sur la diagonale (main ouverte) – gedan barai même bras très rapidement

pivot à gauche et jodan uke en appui sur la jambe droite – reculer la jambe droite et monter le bras gauche en jodan shuto uke – gedan barai même bras très rapidement

rotation horaire – morote uchi uke en appui sur jambe droite

gyaku zuki en reculant poing droit – mae geri jambe gauche (poser derrière) – uchi uke bras gauche

gyaku zuki point gauche – mae geri jambe droite (poser derrière) – uchi uke bras droit

shuto en avançant 45 °– shuto en reculant – shuto en avançant 45 °– shuto en reculant – rotation horaire – osae uke- nukite – kiai – shuto en reculant (3 fois) – yoko geri + uraken – poser jambe gauche en arrière -yoko zuki bras droit

soto uke + ura zuki – moroté haiwan uke – pivot – yoko zuki bras gauche – soto uke + ura zuki – moroté haiwan uke – yoi

karatétruc : truc : Il faut travailler fort pour que le corps enregistre et garde en mémoire les sensations
IV – Kumité

Tori attaque jodan oi zuki – uke en shizentaï bloque jodan uke bras gauche en reculant la jambe droite puis saisit le bras de tori avec main droite en le déséquilibrant dans la diagonale (lors de la montée du bras, se désaxer suffisamment sur la gauche pour empêcher la riposte de tori et avoir le poids du corps sur jambe gauche)– mawashi chudan jambe droite– fumikomi dans le creux poplité du genou – gyaku derrière la nuque – faire le travail en étant décontracté.

Sur le gyaku trouver la bonne distance en déplaçant le poids du corps pour être à bonne distance.

V – Travail interne

Pour faire évoluer son karaté il est important de ressentir la mémoire du corps.

visualiser l’attaque à droite que l’on vient de faire, la reproduire avec la même intensité que le travail à deux .Faire la même chose en visualisant l’attaque à gauche sans passer par les gestes avant.

Reproduire les mouvements directement sans hésiter.